Aurai-je un enfant en 2018 ?

Une Consultante m’interroge sur l’arrivée espérée d’un enfant en 2018. Après une série de tentative malheureusement infructueuses, celle-ci se sait enceinte à nouveau et souhaiterait savoir si elle aura le privilège de devenir Mère au cours de l’année. J’établis le Thème ci-dessus pour connaître l’issue de la grossesse, la santé et le sexe de l’enfant.

  • Nous sommes ici face à une demande appelant une réponse quasi-binaire, par oui ou par non. Nous allons tout de même tâcher d’élaborer un commentaire à l’aide du Thème ci-dessus. Or en pareille circonstance, il importe avant tout de rechercher dans le Thème la Figure qui incarne l’enfant supposé, et dont on espère la venue. Connaissant la distribution des Figures en leurs Cases (celles représentées sur le disque central), il nous suffit d’identifier la Case de l’enfant, et sa Figure en maîtrise ; nous retrouvons ici que Fortuna Major règne sur la Case 5. C’est donc cette figure dont nous allons tout d’abord observer les déplacements dans le Thème, afin de nous enquérir, et dès le premier regard jeté sur le thème, de tout ce qui peut-être connu à propos de cet enfant.
  • Ainsi cheminant, nous remarquons tout d’abord le mouvement de Fortuna Major en Demeures VII et VIII en compagnie, laissant entrevoir des transformations bénéfiques dans la relation de couple de la Consultante, avec officialisation possible d’une union en lien avec le projet d’enfant ; un mariage est-il en vue ? (Le projet d’enfant procure en outre un grand bonheur chez le conjoint ; notez la symétrie Caput/Major en V/5 avec Major/Caput en VII/3) ; en XI : la naissance de l’enfant est placée sous les meilleurs auspices que l’on puisse espérer (la XI en opposition avec la V – Fortuna Major Figure de succès et de réussite : rien ne vient contrer la venue de l’enfant) ; en XIV : la naissance de l’enfant est un projet d’avenir pour la Consultante et un objectif de vie central, qui créée du sens et fixe un nouveau cap dans son existence.
  • En Demeure (V) de l’enfant cette fois-ci, nous retrouvons la figure Caput Draconis, symbole des forces propulsives et du liquide séminal ; elle est également une pure expression de la puissance de vie qui cherche à se faire jour, de la vitalité, du commencement, et de la force du vivant qui trouve toujours son chemin. Ainsi positionnée, elle exprime une évolution heureuse de la grossesse jusqu’à son terme, et annonce la naissance hors de tout danger d’un fils. Figure d’Air en case de Feu – Feu d’Air, l’Air attise le Feu : toutes les vertus bénéfiques de la Figure se trouvent décuplées en faveur d’une issue heureuse comme présagé d’emblée. En provenance de la Demeure VII (Case 3 ; notez bien ici la symbolique du 3 : nombre favorable associé à l’accouchement et à la naissance) avec Fortuna Major, l’entente dans le couple se révèle harmonieuse et décisive dans le soutien et l’amour que l’on se porte dans ce projet de vie.
  • En Demeure VIII nous observons donc Fortuna Major, signe d’un accouchement sans douleurs excessives ni complications ; (Fortuna Major signe dans la tradition la « délivrance » de la femme enceinte ; Cauda Draconis en maîtrise signifiant également l’expulsion de l’enfant, annonce de surcroît un garçon ; Populus en XII peut toutefois indiquer une rupture prématurée de la poche des eaux avec un risque de naissance prématurée, (Tristitia en maîtrise symboliserait dans ce cas la perte du liquide amniotique)). Tout porte à croire que la venue au monde de l’enfant se fera malgré tout sans risques ni pour la santé de la Mère, ni pour la sienne en propre. Seule Rubeus en VI laisse à penser que des ennuis de santé seront à craindre, par angoisse et épuisement nerveux, en lien avec les inquiétudes de la grossesse, mettant à mal le bien-être et le calme de la Consultante ; (Rubeus / AlbusFigure de Feu en Case d’Eau, le Feu dissocie l’Eau) ; sans gravité ni effet néfaste cependant. Quelques saignements mineurs peuvent également survenir ou sont déjà présents, mais à nouveau, sans espèce de sévérité.
  • Notez que la Consultante ressort sous les traits de Fortuna Minor qui signe le Thème. Ainsi dépeinte, elle apparaît d’emblée soucieuse et concernée quant à sa capacité à porter cet enfant. Avec Fortuna Minor en II dans le Thème : la Consultante doute de ses ressources physiques et craint probablement un risque de fausse couche, ou toute autre affection susceptible d’entraîner la perte de l’enfant, ou une atteinte sévère à son intégrité. Voyez comment elle se montre préoccupée et dans une profonde incertitude avec Populus en I, en provenance de II. Son état d’esprit est dominé par de nombreux questionnements et préoccupations concernant en X : la relation avec sa propre Mère et par extension sa propre capacité à devenir Mère, et en XII : les nombreux risques et dangers menaçant l’évolution normale de sa grossesse (qu’elle aborde avec un certain pessimisme). Avec Fortuna Minor en IX que maîtrise Puella : la Consultante a encore du mal à s’imaginer porter la vie et devenir Mère ; en XIII, cela lui cause déjà bien des craintes et un très grand émoi.
  • Il est intéressant de relever avec Populus en I : les revirements de postures de la Consultante en rapport avec l’arrivée d’un enfant dans sa vie : malgré un désir sincère et une conviction forgée, elle continue de douter et de redouter ce changement de vie. Avec Populus en X (l’état de la future Mère), les inquiétudes se confirment et perdureront probablement au-delà de la naissance de l’enfant. (Celle-ci peut également marquer la fécondité chez la Consultante par prolifération de la vie). Notez que Populus en X est également la 6ème de la V, entendre la santé de l’enfant, qui marque avec Populus un état de multiplication prolifique des cellules, et de fait une croissance intra-utérine épanouie. (Notez bien que Populus, Figure neutre à tendance influençable, se retrouve toujours dans le Thème accolée à de bonnes Figures, dont elle hérite des vertus.)
  • Via en Juge passant en Sentence, toutes deux en provenance du Futur avec Fortuna Major, réitèrent le message d’un développement harmonieux de l’enfant, y compris à post-accouchement, avec une santé qui se maintient à son meilleur. Il s’agit enfin sans doute d’un garçon solide (Caput Draconis figure masculine en V  – Via en Sentence évoque le sexe masculin – répétition de Puer en III (la providence de la grossesse en V) passant en IV (ce qui n’est pas encore connu de la grossesse et l’issue de toute chose) ; Caput Draconis, Figure d’Air, en compagnie de Rubeus, Figure de Feu ; Juge + Demeure de la Question (V) donne Laetitia, heureuse Figure d’Air ; Rubeus en VI assure l’arrivée d’un garçon).
  • Ne négligez pas dans l’interprétation du Thème l’analyse symbolique des numéros de Cases, lesquels se révèlent toujours porteurs de messages importants. Prenez ici Puer en Case 6, nombre attribué parfois à Vénus et à la fécondité (6 étant le produit (l’union) du premier nombre pair (principe féminin) par le premier impair (principe masculin)). Sa forme en courbe continue sans angle évoque par ailleurs et sans équivoque celle du fœtus en gestation. Cette thèse accrédite encore la vision d’un enfant mâle à naître (Case 6 que maîtrise Conjonctio, la rencontre, l’union des principes masculin et féminin : il y a confirmation).
  • Avec Puer en compagnie simple de III en IV et les significations déjà évoquées de fécondité avec Populus, faut-il y voir l’arrivée de jumeaux ? (Fortuna Major : en VIII, un garçon et Fortuna Minor en IX, une fille ; Figure en I d’Eau et en V d’Air – désaccord élémentaire : présage d’une naissance gémellaire, un garçon et une fille. Cette allégation reste spéculative à ce stade, et mériterait un second Thème pour être confirmée.

Le Thème annonce donc la naissance d’un petit garçon en parfaite santé au terme d’une grossesse sans graves embûches. Hormis de très fortes inquiétudes chez la Consultante et un non moins angoissant questionnement sur le fait de devenir Mère, il n’est à redouter aucune complication médicale sérieuse. L’arrivée de cet enfant marquera enfin un nouveau départ dans la relation de couple, et ravivera même la qualité de l’union qui s’en trouvera encore revigorée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze + dix-sept =