Josiane aura-t-elle une place en EHPAD d’ici la fin du 1er trimestre ?

Le travail d’interprétation qui suit a été réalisé par l’un de mes élèves avec lequel nous avons pris l’habitude de partager régulièrement autour de nos pratiques d’interprétation en Géomancie. Je vous livre le fruit de nos échanges à l’état brut, avec l’espoir qu’il servira à titre de conseil et d’inspiration pour celles et ceux cheminant sur leur propre voie d’apprentissage de la Géomancie. La première section recense le travail original d’interprétation par l’élève, suivie immédiatement de notre correspondance à travers laquelle nous affinons l’étude du thème de Géomancie. Je rends ici un très grand hommage au travail de cet élève dont les qualités exceptionnelles d’intuition et de clairvoyance en font un Géomancien inspiré, et qui n’ont de cesse de m’émerveiller.

Interprétation du Thème par Hervé

  • DATE : 21/02/2018
  • DE : Hervé
  • QUESTION : Josiane aura-t-elle une place en EHPAD d’ici la fin du 1er trimestre ?
  • INTERPRÉTATION :
  • Dominantes : JUPITER et ensuite VENUS s’imposent, signe du meilleur auspice. L’élément AIR est aussi nettement majoritaire, il est symbole de changement et s’il peut signifier de l’instabilité parfois, il est ici équilibré par une dominante de figures fixes et entrantes et directes (issue rapide).
  • Un premier regard sur le thème, avec une présence très forte de figures bénéfiques donne une réponse positive évidente à la question posée.
  • La Maison I avec Fortuna Major, en identité élémentaire, indique non seulement l’excellent état d’esprit de Josiane mais contient aussi, en soi, un excellent augure pour la suite.
  • La Maison de la question, en XI, avec Caput Draconis présage là aussi une issue positive car elle exprime le renouveau, le commencement. Elle est aussi en identité élémentaire avec la maison XI.
  • Les autres Maisons angulaires apportent d’autres significations.
  • Avec Laetitia en Maison IV, l’issue de toute chose, on a la confirmation de la réponse positive du thème à la question posée. Laetitia passe en Maison IX exprimant le soulagement intérieur que cette issue apportera.
  • Cauda Draconis en Maison VII est à l’évidence l’expression de la fin de la situation conflictuelle présente, la fin des conditions de vie extrêmement difficiles que Josiane et son entourage vivent de part sa perte d’indépendance galopante. Cauda Draconis est en compagnie directe en Maison VIII ce qui vient confirmer cette sortie d’une situation potentiellement dangereuse et même mortelle.
  • Via en Maison X signifie aussi un changement dans le sens où en tant que verdict, cette figure exprime un départ, un voyage et un chemin qui reste maintenant à parcourir et qui ne sera pas forcément facile à tous points de vue, semé d’embûches et d’obstacles qu’ils faudra affronter et surmonter.
  • Pour les autres Maisons que nous n’avons pas encore observé :
  • Maison II avec Puella, semble signifier que les aspects financiers et les questions de meubles et autres possessions non foncières ne poseront pas de problème, la question n’est tout simplement pas là.
  • Maison III avec Caput Draconis, en passation de la maison de la question indique que la nouvelle sera bonne. Elle est aussi en identité élémentaire. La Maison III étant aussi l’entourage et la Maison XI les amis, le projet, on peut y voir un équilibre général se former autour de Josiane qui sera dorénavant très bien accompagné.
  • Maison V avec Acquisitio montre le gain qu’en tirera à la fois Josiane pour son bien être (les plaisirs) mais aussi ses enfants et notamment sa fille qui est aidante isolée jusqu’à présent.
  • Maison VI avec Albus confirme encore cette sérénité à venir, surtout dans la maison des servitudes et maladies.
  • Maison XII, les épreuves, avec Populus en identité élémentaire, exprime certainement un équilibre, même précaire, de la situation, un stand-by, un calme attendu dans les épreuves.
  • Tout ne sera certainement pas réglé c’est évident, mais au présent la situation est éminemment positive. Par exemple, la somme des significateurs donne Rubeus et laisse présager une certaine colère, un sentiment de frustration et des ressentiments de la part de Josiane une fois installée et passé la situation d’urgence.
  • Quant au Tribunal, Populus en Juge nous invite à observer le thème et notamment les Maisons angulaires avec précision et d’y chercher la réponse. Les deux témoins sont identiques et en passation de la Maison de la question avec Caput Draconis. Alors, avec une Sentence en passation de la Maison I, ce tribunal étonnant, couronne tout le thème de son équilibre et de sa bénédiction !
  • Est ce un présage d’immédiateté ? Car moins de 3 heures après avoir dressé ce thème et avoir commencer à l’interpréter, la nouvelle est tombée et Josiane obtient une place en EHPAD dès la semaine suivante.

Compléments à l’analyse du Thème

Bonjour Stéphane,

Je viens de dresser un thème dont la question est « est ce que cette personne âgée aura une place en EPAD d’ici la fin du 1er trimestre ? »
J’ai un doute sur la maison de la question.
Faut il la placer en VI – Les servitudes, les maladies, les soins, le lieu où se tient le malade, le personnel soignant…
Ou en XI – Les amis, les soutiens, les aides, les projets d’avenir, l’assistance, l’ange gardien.
Ou peut être une autre, comme la IV ?

Je serai plus pour la maison XI, porteuse d’espoir et de protection à long terme, alors que la VI est plus orienté sur la maladie et le remède à court ou moyen terme il me semble.

Pouvez vous me donner votre avis sur la question ?

Hervé


Bonjour Hervé,

Concernant la détermination de la maison de la question et pour le sujet qui vous concerne, voici ma réponse :

« Est ce que cette personne âgée aura une place en EHPAD d’ici la fin du 1er trimestre ? »

Je trouve tout d’abord très intéressant le fait que vous ayez introduit une notion de temporalité ; je tenais à vous le dire car c’est un très bon point.

Vous savez que le questionneur, quel qui soit, est toujours localisé en Maison I du thème.
De cela vous déduisez que la maison de la Question est toujours localisée relativement à la maison I.
(Qu’il s’agisse d’un parent, d’un inconnu, d’un ami, etc.)

Ceci est l’école française, celle de Cattan, et que je relate dans mon livre, et qui a ma préférence.

L’école anglaise dirait plutôt par exemple :
Le questionneur est-il le Père ? Si oui s’agit-il d’un thème masculin ? Alors la Maison de la Question est la 11ème (les espoirs) en partant de la IV (Maison du Père).

Peu importe dans le fond votre convention (orientation) mentale, dès lors que vous vous y tenez dans le temps, et surtout qu’elle est claire en votre esprit AVANT de monter le thème et de l’interpréter. Je vous confie le soin de vous déterminer de ce point de vue. Comme toujours, la magie c’est vous, tout est en vous, le thème n’est qu’un « miroir psychique » pratique pour guider vos déductions.

Quant à la question plus précisément, je vous rejoins sur le choix de la maison XI. Ce qui est ici interrogé concerne en effet les espoirs de voir un objectif se réaliser.
Le fond de la question repose donc sur la réalisation éventuelle d’un projet que l’on s’est fixé, et pour lequel on cherche à savoir finalement si nos espoirs seront vains ou récompensés.

Encore une fois, nul n’est prophète en son pays, et ce choix ne dépend que de vous. ce qui est important en revanche, c’est que vous soyez convaincu de votre vérité et que vous ne doutiez pas. Cette attitude est essentielle en géomancie. Votre choix sera toujours le meilleur, car c’est le vôtre, et nul ne peut vous en donner un meilleur de l’extérieur.

C’est un travail très intéressant d’interprétation. J’ai hâte de lire vos conclusions !

Stéphane.

Bonjour Stéphane,

J’étais parti hier sur la Maison XI pour la question effectivement, cela me semblait tout simplement plus positif de la voir comme un projet en non comme une cure.
C’est un très très beau thème, étonnant, ravissant même.
Je vous laisse le découvrir et notamment ce que je note à la toute fin de mes conclusions, et j’espère que vous me donnerez votre avis.
Je n’ai passé que le début de la soirée d’hier dessus, puis 2 heures aujourd’hui. Je dois dire qu’il est d’une évidence limpide quant à la réponse à la question, mais au delà, il parait d’une grande richesse. Je n’ai donc pas fini de le contempler et d’en tirer des conclusions sur la situation à venir.

Hervé.

Bonjour Hervé,

J’ai été très impressionné par votre clairvoyance et la pertinence de votre propos.
Aussi et par respect pour votre travail, je vais simplement me contenter de compléter votre interprétation, et encore, très brièvement.

En sachant que ce que je vais ajouter ne peut que soutenir votre thèse initiale.
Tout étant déjà parfait dans votre manière de lire le thème et de le traduire en mots.

Vous pourriez encore vous essayer à une lecture systémique, complémentaire à la méthode analytique (maison par maison).
Ainsi, quelques lignes de force se dégagent très nettement de ce thème :

  • Caput en passation de III, XI, XIII, XIV :
    • La transition d’un encadrement par les proches (III) à celui offert par un établissement d’hébergement spécialisé (XI) se révèle une initiative heureuse et bénéfique pour la consultante (Caput).
    • La transition révèle une sorte de continuité (témoins identiques) et de naturel (Caput) qui laisse présager une fluidité et de la facilité dans les changements occasionnés pour la Consultante.
  • Laetitia de IV en IX signe un changement de résidence réussi et pour le meilleur.
  • Fortuna Major de I en XVI accorde comme vous l’avez parfaitement remarqué la chose demandée. S’agissant d’une passation oraculaire, elle est tout à fait remarquable.
  • Il y a identité parfaite entre les intentions de la Consultante et ce qu’elle obtiendra à terme, et satisfaction complète de son désir et de ses projections sur sa situation à venir.
  • Le thème commence comme il s’achève, sur une tonalité éminemment positive et constructive. C’est un signe d’équilibre et d’harmonie là encore remarquable.
  • Populus de XII en Juge fait état de peu d’obstacles à la démarche entreprise et dans tous les cas mineurs (Populus en XII), et ratifie en quelque sorte les conclusions des témoins (Populus en Juge).
  • Notez la chose remarquable suivante dans votre thème :
  • Triplicité du tribunal : deux Caput Draconis donnent Populus.
  • Triplicité du sensitif (VII, VIII, XII) : deux Cauda Draconis donnent Populus.
  • Nous avons donc deux fois Populus, mais bien qu’identiques, ces deux figures révèlent deux influencent totalement opposées. L’une n’est que négativité, la seconde que positivité.
  • Souvenez-vous que Populus n’est qu’un masque, derrière lequel il convient de toujours deviner le visage qui se dissimule. Que conclure de cette opposition massive et radicale ?

A titre de jeu intellectuel, que déduisez-vous de cet état des faits ?
Je crois que ce point est crucial à relever et à interpréter dans ce thème.

Stéphane.


Bonjour Stéphane,

merci encore une fois pour vos encouragements et vos conseils.

Par contre je n’arrive pas à comprendre ce que vous appelez triplicité du sensitif concernant les Maison VII, VIII et XII, deux Cauda Draconis donnent Populus.
D’après ce que j’ai compris, les triplicités du sensitif concernent les maisons de même élément, hors la Maison VII est d’AIR et les deux autres d’EAU.
Qu’est ce qui nous amène à rapprocher les deux Cauda Draconis de VII e VIII du Populus en XII ?

Désolé, je viens de comprendre en écrivant… Si on met de coté l’expression “Triplicité du sensitif”, je vois que sur l’écu la Maison XII est la copulation géomantique des Maisons VII et VIII, comme le Juge est celle des deux Témoins.
J’ai tendance à trop analyser le thème dans sa forme “carré” et je n’avais pas remarqué cela avec les deux Populus. Merci pour cela !

Alors que déduire de cet état de fait ?

Les deux Cauda expriment à mon avis à la fois la fin de la situation douloureuse et potentiellement dangereuse (la perte d’autonomie due à la maladie) ; et à la fois la perte de l’indépendance de la consultante car l’EHPAD c’est aussi la fin d’une vie normale et autonome à laquelle tout un chacun tient énormément.
Les deux Caput expriment quant à eux un renouveau, la naissance d’une situation très positive.
Dans les deux cas on a Populus et notamment en Juge.
J’en déduit simplement que la situation résultante est un équilibre précaire parce qu’en devenir, influencé par des forces contraires que la consultante devra s’efforcer d’accorder au mieux.
Après tout, cet “équilibre” chaotique est ce que la figure Populus exprime en soit. Le fait que, comme vous le faisiez remarquer elle est influencée par des forces totalement opposées renforce grandement ce symbolisme Populus.
L’antagonisme initial entre Cauda et Caput reste entier, inclus dans un résultat encore en gestation.
La situation est éminemment positive car l’EHPAD est la seule solution et rassurera tout le monde, mais la consultante risque fort d’avoir du ressentiment lorsque l’urgence sera passée (I + XI = Rubeus), même si la sentence avec Fortuna Major confirme que tout cela est pour son bien.

Dites moi si c’est ce que vous en tireriez ?

Une nouvelle fois, grand merci pour votre accompagnement dans mon apprentissage, c’est passionnant de découvrir ainsi la Géomancie en vous ayant comme soutient.


Bonjour Hervé,

Je suis heureux de pouvoir vous apporter encore quelques lumières, et aussi longtemps que vous me trouverez utile, il me plaira de partager avec vous.
Je trouve votre interprétation d’une telle finesse que le mieux que je puisse faire est encore de me taire et de vous donner le dernier mot.

Vous avez parfaitement bien dit et j’ajouterais pour le bon goût :

  • Populus ne pense pas, on lui instille sa pensée.
  • Les forces parallèles et divergentes de Populus finissent toutefois par se rejoindre en Juge.
  • Il s’agit ici d’inverser les forces (Cauda) et de faire remonter l’énergie vers la lumière (Caput).
  • Voyez-y un axe de transmutation dans le thème : Rite de transition, de passage (Cauda) puis Initiation, nouveau départ (Caput).
  • Avec Cauda, on meurt pour mieux renaître à autre chose, un autre état.
  • Avec Caput, la vie jaillit en pleine harmonie dans l’euphorie d’un commencement.
  • Caput et Cauda, les deux gardiens du seuil, que de symboles dans votre thème.
  • Notez bien : Cauda – figure mobile / Caput – figure fixe : Populus signe le passage du bouleversement à un nouvel état de stabilité.

Stéphane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − sept =