Comment va évoluer mon activité professionnelle ?

Une Consultante interroge afin de connaître l’évolution de son activité professionnelle. La demande ayant été faite à distance, je ne disposais d’aucune information supplémentaire au moment de l’étude de ce Thème, ni de contact direct avec la demandeuse. L’interprétation s’est donc faite sur la seule base des messages contenus dans la Figure, sans autre possibilité d’approfondissement ou de validation.

Interprétation

  • Puer en Maison I laisse entrevoir chez la Consultante une volonté d’entreprendre, et un très grand enthousiasme dans tout ce qui concerne ses projets du moment. En tout état de cause, son activité professionnelle provoque chez un elle un état de profonde remise en question et d’agitation importante. Avec Albus en Maison II toutefois, cette excitation semble contenue et canalisée au sein d’une réflexion adéquatement structurée. Harmonie des contraires, si l’extériorité est marquée par de nombreuses initiatives parfois chaotiques, l’intériorité semble elle parfaitement ordonnée et patiente. Malgré cela, il est à redouter du mariage de ces opposés des difficultés en matière de prise de décisions et d’initiatives, avec Carcer en IX, qui ainsi disposée suggère également des orientations parfois hasardeuses, des difficultés à établir une clientèle, et à faire connaître son activité.  Si la Consultante ne manque pas de courage et ne ménage pas ses efforts, elle n’en récolte pourtant pas encore les fruits. Avec Puer passant en Sentence, tout porte à croire que les tentatives audacieuses de la Consultante, son goût du risque, et son esprit entreprenant, pourraient bien lui valoir des succès dans un avenir plus lointain, peut-être en rupture avec l’idée qu’elle se fait aujourd’hui de sa propre réussite. Ce qui implique que pour atteindre son but, elle devra en passer par un bouleversement total de ce qu’elle tient aujourd’hui pour vrai et assuré.
  • Traitant de l’évolution à proprement parler de l’activité professionnelle, nous observons la Maison VIII (de la question) occupée par la Figure Amissio, et qui signe une situation de doute et d’inconfort. La Consultante a-t-elle le sentiment d’investir plus qu’elle ne récolte actuellement dans son activité ? Ou bien faut-il y voir la fin d’un cycle, la démission, ou l’abandon d’un principe antérieur pour faire place nette ? Quoi qu’il en soit, l’évolution immédiate ne ressort pas sous les meilleurs auspices, et annonce des sacrifices auxquels il faudra encore consentir. Si l’on somme les significateurs, il ressort la Figure Tristitia, laquelle semble confirmer une projection mitigée de l’affaire en cause, et une période de retour à soi, et de réflexion intérieure. Amissio en compagnie de Fortune Mineure, annonce d’ailleurs des contrats et des partenariats difficiles à boucler, et de qualité médiocre ; le choix du partenaire en affaires est-il judicieux ? Il semble que le futur proche soit dominé par une situation de flou et de vague, sans détermination précise ni remarquable. La part de fortune tombant en Maison IV synthétise bien comme le Juge, tous deux avec Populus, cet état d’incertitude et d’indécision prégnant, ce que confirme l’absence de Voie du point. Tout se passe comme si le but poursuivi n’était pas suffisamment défini, et que l’on finissait par courir plusieurs lièvres à la fois, sans parvenir à choisir quelle voie emprunter. Le résultat général (Juge) et l’issue de la chose entreprise (Maison IV), sont placés sous le signe de l’exploration encore en cours des possibles, et la difficulté à s’orienter.
  • Il ressort de ce Thème une impression de croisée des chemins et d’hésitation. Nous savons par ailleurs que celui-ci répond bien à la question posée, puisque la part de fortune passe au Juge, signe éminemment recevable de validité dudit. Que tirons-nous de la copulation du Juge et de la part de fortune ? A nouveau Populus, et le message d’une évolution confuse se trouve ainsi réitéré. Intéressons-nous à présent au tribunal : que nous apprend-t-il ? D’abord que l’activité connaît un démarrage en demi-teinte, sans grand succès sinon d’estime, situation qui ne connaîtra pas d’évolution significative, si l’on s’en tient à l’état de similarité des Témoins. Le Juge étant Populus, Figure par excellence de l’indétermination, nous allons y regarder aux quatre angles du Thème pour apprécier l’issue des choses. Or que constatons-nous ? Tout d’abord un équilibre entre de bonnes et de mauvaises Figures, laissant entrevoir un futur de l’activité contrasté, avec des hauts et des bas, et un contexte moyennement favorable. Les idées sont peut-être encore (trop) embrouillées, avec de (trop) nombreuses pistes occupant encore l’esprit de la Consultante : la clé de la réussite est à rechercher dans le rassemblement, et le fait d’opérer des choix structurants.
  • Peut-être pourrait-on voir ici deux tendances irréconciliables chez la Consultante, et qui cherchent à se faire jour. Laquelle choisir ? Ce dilemme semble au cœur de ses préoccupations du moment. Auquel cas, elle se trouverait tiraillée dans sa détermination entre diverses options contradictoires dans leurs fins. Mais il convient aussi de voir en Populus un masque (de part sa nature commune), derrière lequel vous chercherez toujours à deviner le visage qui se dissimule. Populus en IV avec Acquisitio qui la précède directement, se trouve ainsi placée sous une influence des plus bénéfiques, et semble indiquer un bilan finalement plus contrasté. Acquisitio en III passant en X, nous dresse ainsi le portrait d’une Consultante victorieuse, et dont les qualités de conseil en font une personnalité influente et appréciée, qualités qui lui vaudront de belles réalisations, sources d’enrichissement personnel et d’épanouissement.
  • Pourtant et malgré ces réussites, l’activité ne semble pas décoller dans un avenir proche. Considérerez pour vous en assurer la Maison XI des espérances avec Amissio en provenance de la Maison des transformations : le milieu semble bien hostile, et les concours extérieurs plutôt défaillants. Si l’on considère la XI comme la 4 de la VIII, entendre l’issue des changements, la perspective d’une tendance médiocre trouve sa confirmation. Or quelle solution le Thème nous laisse-t-il entrevoir pour se remettre sur la voie du succès ? Peut-être d’accepter de changer son fusil d’épaule ou de revoir sa copie (Acquisitio en III, la 8 de la VIII, les transformations des transformations) : il semble que la Consultante gagnerait à terme à réviser ses intentions premières, et à faire évoluer ses ambitions initiales dans une tout autre direction. Peut-être aussi de jouer encore plus sur ses capacités de persuasion et de séduction (Conjonctio en VIII, la 5 de la VIII). Peut-être enfin de bien mûrir son projet, et de prendre le temps d’une réflexion plus approfondie, notamment dans le choix du partenaire (Albus en VI, la 11 de la VIII et en II, la 7 de la VIII). Attention enfin à la possibilité de retards, blocages et difficultés importantes, liées à l’évolution de l’activité (Fortuna Minor en VII, la 12 de la VIII). A date, l’activité semble souffrir d’un manque de fonds pour bien démarrer (Carcer en IX, la 2 de la VIII), ce qui peut rendre le rapport à l’activité quotidienne un peu stressant (Puer en I, la 6 de la VIII), le tout créant un état d’esprit de doute et d’incertitude chez la Consultante (Populus en IV, la 9 de la VIII), malgré de belles perspectives (Laetitia en V, la 10 de la VIII).
  • Avec Fortuna Minor en VII se pose comme évoqué plus haut la question de la justesse des partenariats. Les associés en affaire sont-ils les bons ? En tous les cas leur concours sera difficile à obtenir et de qualité peu avantageuse au final. Les relations avec les collaborateurs s’annoncent restreintes et peu épanouissantes. Fortuna Minor passant au Témoin droit, marque une activité hérissée de difficultés, sans doute en lien avec cette problématique initiale d’association. La dotation de moyens semble insuffisante, et il faut sans cesse y mettre du sien pour conserver les d’acquis, souvent dans la lutte. La Consultante ressort fortement contrainte sur le plan des finances (Albus passant de II en VI) qu’elle gère toutefois avec prudence. Fortuna Minor passant au Témoin gauche, semble révéler une activité qui aura toutes les peines à se réaliser rapidement, avec un résultat potentiellement décevant, et en dessous des attentes de la Consultante, si rien est fait pour inverser la tendance. L’activité de la Consultante devrait tout de même connaître une évolution à terme positive,et cela malgré les difficultés de départ déjà identifiées, et qu’il conviendra d’adresser en priorité ; (triplicité du sensitif à dominante mixte à positive). Celle-ci fera d’ailleurs toujours preuve d’une attitude généreuse, bienveillante et tournée vers l’humain dans toutes ses initiatives (Laetitia en V).

En synthèse nous sommes face à une Consultante dont l’activité peine à démarrer, malgré une très belle énergie et un investissement sincère. Des partenariats et des associations discutables, en plus de contraintes financières réelles, ne facilitent pas l’envol du projet. Les débuts seront donc difficiles, ponctués de retards et autres motifs de blocages, susceptibles de lui causer quelques déceptions, parfois pénibles à endurer. Malgré ces difficultés, la Consultante connaîtra de jolis succès et de belles réalisations au long du parcours, notamment dans sa qualité de conseil, et grâce à son influence avérée. Tout indique que la Consultante gagnerait à : envisager de nouvelles perspectives d’évolution de son activité, restreindre ses activités et opérer des choix décisifs, structurer son activité autour d’un nombre limité de pôles à plus forte valeur ajoutée, et remettre en cause la relation avec ses associés. Au final, sa combativité et son audace lui seront de précieux atouts pour dépasser les obstacles sur le chemin, et réaliser ses ambitions à terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − un =