Réaction par nature

Les réactions élémentaires impliqueront quatre types primordiaux de rapport :

  • Feu – Air, Eau – Terre : Affinité, avec un sens de renforcement.
  • Feu – Feu, Air – Air, Eau – Eau, Terre – Terre : Identité, avec un sens d’alliance.
  • Feu – Eau, Air – Terre : Antagonisme, avec un sens d’affrontement.
  • Feu – Terre, Air – Eau : Dysharmonie, avec un sens d’indifférence.
  • Accord (exemple : Terre – Eau)
    • Affinité élémentaire ; renforcement.
    • Les effets s’amplifient et la puissance est décuplée.
    • Accentuation avec risque d’abus et d’excès des forces.
    • Cohérence, abondance, exubérance.
  • Correspondance (exemple : Feu – Feu)
    • Identité élémentaire ; alliance.
    • Les effets se cumulent et la puissance est accrue.
    • Harmonie positive et coopération des forces.
    • Soutien, aides, équilibre.
  • Contrariété (exemple : Air – Eau)
    • Dysharmonie élémentaire ; altération.
    • Les effets se diluent et la puissance est dégradée.
    • Tension antagoniste, altération, rejet, obstacle.
    • Désagréments, résistances, inconstance.
  • Conflit (exemple : Feu – Eau)
    • Contrariété (opposition) élémentaire ; affrontement.
    • Les effets s’annihilent et la puissance est brisée.
    • Entrave à l’expression des forces, dysharmonie.
    • Opposition, conflit, tiraillement.

En retenant bien que deux figures avec similitude, affinité ou corrélation de sens ou élémentaire, s’accorderont et renforceront leur nature, tandis qu’elles s’opposeront dans le cas contraire, entendre de contrariété desdites :

  • Une bonne figure verra sa qualité bénéfique amplifiée et deviendra encore meilleure en cas d’affinité ou d’identité élémentaire avec une seconde en association ; (Ex. : Feu – Air, Terre – Terre) ; la même règle s’appliquera à l’inverse en cas de figure maléfique.
  • Une bonne figure verra sa qualité bénéfique indemne et ne subira pas d’influence particulière en cas de dysharmonie élémentaire avec une seconde en association ; (Ex. : Terre – Feu) ; la même règle s’appliquera à l’identique en cas de figure maléfique.
  • Une bonne figure verra sa qualité bénéfique dégradée et perdra de sa bonté en cas d’antagonisme élémentaire avec une seconde en association ; (Ex. : Air – Terre) ; la même règle s’appliquera à l’inverse en cas de figure maléfique.

Les rapports élémentaires entre figures étant au cœur de la démarche de consultation géomantique, je vous recommande de vous imprégner des principes cardinaux qui les gouvernent afin de développer votre intuition dès le premier regard porté sur le thème :

  • Le Feu:
    • Sec et chaud.
    • Élément actif.
    • Exalte et intensifie.
    • Supérieur, principiel, spirituel.
    • Impulsif et destructeur.
    • Embrase l’Air, dissocie l’Eau, dessèche la Terre.
  • L’Air:
    • Humide et chaud.
    • Élément actif moyen.
    • Diffuse et vibre.
    • Subtile, mobile, intellectuel.
    • Instable et inconstant.
    • Attise le Feu, soulève l’Eau, disperse la Terre.
  • L’Eau:
    • Humide et froide.
    • Élément passif moyen.
    • Assimile et indifférencie.
    • Réceptive, sensible, source de vie.
    • Indécise et passive.
    • Combat le Feu, fertilise ou entraîne la Terre, obscurcit l’Air.
  • La Terre:
    • Froide et sèche.
    • Élément passif.
    • Condense et fixe.
    • Féconde, ferme, matérielle.
    • Inflexible et austère.
    • Atténue le Feu, trouble l’Eau, exhale l’Air.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 5 =