Propriété des figures

Il est possible d’affiner encore l’appréciation générale en étudiant dans le détail le mode d’action spécifique des figures ainsi que leurs correspondances binaires, de manière à révéler les grandes tendances à l’œuvre dans le thème :

  • Une majorité de figures fixes dénotera une grande stabilité, tandis qu’une majorité de figures mobiles trahira une instabilité latente et une période de grands changements.
  • Une majorité de figures entrantes orientera en faveur d’ancrages solides, tandis qu’une majorité de figures sortantes impliquera une forme de légèreté, de brièveté et l’idée d’un départ.
  • Une majorité de figures masculines indiquera une affaire révélée au grand jour (figures diurnes) et sans aboutissement (figures stériles), tandis qu’une majorité de figures féminines laissera penser à un contexte plus confidentiel (figures nocturnes) et propice à la réalisation (figures fertiles).
  • Une majorité de figures rétrogrades informera sur des atermoiements et des tergiversations (figures retardatrices), tandis qu’une majorité de figures directes fera pencher en faveur d’une issue rapide (figures activatrices).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un + huit =