Introduction

Si tout ou presque a déjà été écrit sur la géomancie au fil des siècles, il demeure difficile de s’entendre sur une méthode d’interprétation claire et accessible du thème divinatoire en lui-même.

Les concepts subtils qui en gouvernent le mode de consultation s’y trouvent en effet bien souvent noyés parmi d’autres plus mystérieux encore, et se révèlent difficiles d’accès au chercheur en quête de rigueur et d’objectivité.

C’est pour mieux accompagner l’aspirant géomancien sur son chemin d’apprentissage que ce court traité a été rédigé, afin qu’il puisse en acquérir les bases techniques, tant par la pratique que l’expérimentation éclairée.

Ainsi, vous ne trouverez dans cet abrégé ni référentiel encyclopédique, ni base documentaire, ni nomenclature ésotérique, qui alourdiraient inutilement le propos, et compromettraient le travail de l’imagination.

Je renvoie d’ailleurs le lecteur qui souhaiterait approfondir ses connaissances aux excellents ouvrages déjà parus sur le sujet, et qui complèteront à merveille les réflexions initiées au fil des pages du présent.

Comme tous les traités de géomancie, celui-ci ne saurait prétendre à l’exhaustivité, tant la matière est considérable dans ses extensions à tous les domaines du vivant.

Aussi terminerai-je cette brève introduction par une ultime recommandation : ce guide a été rédigé à seule fin de favoriser votre apprentissage d’un savoir-faire concret, et d’accompagner votre parcours d’initiation.

Il ne saurait en rien constituer un manuel initiatique, lequel pourra faire l’objet d’une publication ultérieure, dédiée à l’analyse symbolique et la doctrine hermétique.

Vous-seuls pourrez acquérir l’intuition, laquelle dépasse la simple habileté, et donc le cadre de cet ouvrage, dont nous sommes tous fort heureusement dotés, à condition de lui permettre de s’exprimer.

Or, vous constaterez par l’expérience que s’il peut s’avérer ardu d’acquérir le socle théorique de l’interprétation géomantique, il est bien plus délicat encore de s’en ouvrir à la dimension proprement initiatique de ses composantes.

Puisse ce maigre traité vous montrer la voie vers votre propre réalisation, et vous transmettre le goût de la géomancie, jusqu’à ce que vous forgiez, par et pour vous-même, votre propre Art géomantique.

Stéphane Monnot-Boudrant,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 5 =