Interaction Figures-Maisons par nature

À chacune des douze premières Maisons correspond un élément. Or ces éléments réagissent avec ceux des figures, bonifiant ou altérant la qualité de celles-ci. Aussi, conviendra-t-il de toujours observer l’accord ou le désaccord élémentaire de la Maison concernée avec la figure en occupation, et ainsi d’apprécier les modifications induites sur le sens et la nature de cette figure.

Lorsqu’une figure occupera une Maison avec laquelle elle est en affinité élémentaire, ses effets et son influence s’en trouveront amplifiés, et sa puissance décuplée, grâce au rapport harmonieux qui s’établira entre les deux entités. Dans le cas contraire, elle s’affaiblira et verra sa propre signification altérée :

  • Une figure bénéfique deviendra meilleure en cas d’affinité ou d’identité élémentaire avec la Maison qu’elle occupe.
  • Une figure bénéfique conserva tout de ses aspects positifs même en cas de dysharmonie élémentaire avec la Maison qu’elle occupe.
  • Une figure bénéfique se trouvera dépossédée d’une partie de sa bonté en cas d’antagonisme élémentaire avec la Maison qu’elle occupe.
  • Une figure maléfique deviendra pire en cas d’affinité ou d’identité élémentaire avec la Maison qu’elle occupe.
  • Une figure maléfique le restera sans altération de sa qualité en cas de dysharmonie élémentaire avec la Maison qu’elle occupe.
  • Une figure maléfique verra sa médiocrité atténuée en cas d’antagonisme élémentaire avec la Maison qu’elle occupe.

Vous jugerez des interactions entre les Maisons et les figures selon que ces dernières seront :

  • En correspondance : la figure est en identité élémentaire avec la Maison qu’elle occupe ; signifiant alors : coopération, renforcement, soutien, aides, fluidité, alliance, union, équilibre.
  • En accord : la figure est en affinité élémentaire avec la Maison qu’elle occupe ; signifiant alors : harmonie, cohérence, abondance, mais aussi excès, disproportion, exagération, exubérance, abus.
  • En contrariété : la figure est en dysharmonie élémentaire avec la Maison qu’elle occupe ; signifiant alors : désagréments, résistances, tensions, cacophonie, inconstance, confusion, tourments et parfois indifférence.
  • En conflit : la figure est en antagonisme élémentaire avec la Maison qu’elle occupe ; signifiant alors : opposition, corruption, antagonisme, contradiction, antipathie, concurrence, divergence, conflit, tiraillement, affrontement.

La Maison conservera quant à elle toujours ses attributs et sa valeur interprétative intacts, quel que soit la figure en occupation :

La signification s’obtiendra toujours par l’interprétation du sens de la figure, adapté au domaine et aux attributs de la Maison qu’elle occupe.

Vous vous référerez à la table ci-dessous pour mieux apprécier les interactions entre les figures et les Maisons :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × trois =