Domicile de la mort

  • Succédante, peu puissante, fixe, occulte, féminine, négative, froide et humide.
  • Les maladies graves, la mort du Questionneur et ses modalités de temps et de nature.
  • L’époque et la durée des maladies, les dépressions et les angoisses.
  • Les peines, les craintes, et les tristesses.
  • Les dangers de l’accouchement avec la Maison V.
  • Les douleurs de l’enfantement avec la Maison XII.
  • Les grands bouleversements et les grands changements, les transformations de la vie, la régénération.
  • Les héritages, les legs, l’esprit des défunts, tout ce qui provient des morts ou les relie aux vivants, le dialogue avec les disparus, la médiumnité.
  • La vie onirique, le sommeil, les rêves.
  • Les dons psychiques, les pouvoirs occultes, latents ou ignorés.
  • Les prêts contractés par le Questionneur, et les assurances.
  • L’assassin, la crainte et le danger de vol ou d’une grande perte.
  • La violence et  les effusions de sang.
  • La magie, la goétie, l’occultisme ; (sauf les techniques divinatoires).
  • La dot de l’épouse ; (Maison II de la VII).
  • Les confidents de l’ennemi ou de la femme.
  • Si le mal que l’on redoute se réalisera.
  • La sexualité, la « petite mort ».

Questions de la Maison VIII

  • Vais-je mourir cette année ?
  • Untel mourra-t-il de mort naturelle ou violente ?
  • Lequel des deux frères mourra le premier ?
  • Que vaudra le contrat de mariage d’une femme ?
  • Qui conseille en secret mon adversaire ?
  • Mon épouse me sera-t-elle fidèle ?
  • L’argent prêté à un tiers rapportera-t-il ?
  • Percevrai-je le paiement de l’assurance vie ?
  • Untel me restituera-t-il l’objet de mon prêt ?
  • Mon partenaire est-il solvable ?
  • L’accouchement se fera-t-il sans douleurs ?
  • Mon client est-il en mesure de me payer ?
  • De quelle nature sera l’héritage ?
  • Devrais-je souscrire une assurance vie ?
  • Devrais-je prendre ces menaces au sérieux ?
  • La Maison est-elle hantée ?
  • Le rituel magique est-il approprié ?
  • La personne disparue est-elle en vivante ?
  • Récupérerai-je le livre que j’avais prêté à untel ?
  • Entretiendrai-je une sexualité épanouie avec telle conquête ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × deux =