Détermination de la Maison de la Question

L’action de déterminer la Maison ayant le plus d’affinités avec la question posée permettra au Géomancien d’ériger le thème en se concentrant simultanément sur la demande formulée, ainsi que le domaine de la question posée, matérialisé donc par la Maison de la Question.

Ce dernier sera ainsi et dès le tracé des points, en pleine possession des tenants et des aboutissants de la question, de même que des extensions de sens apportées par le secteur existentiel impliqué ; cette communion sémantique permettra en outre d’appréhender plus complètement le contexte de la question, de même que ses répercussions sur le domaine analysé.

Retenez simplement que l’objet de la question sera toujours localisé dans l’une parmi les douze Maisons fondamentales du thème, le sujet de la question apparaissant quant à lui toujours dans la première Maison, dite « Maison du Questionneur » :

 

Précisons enfin qu’il ne peut exister qu’une seule Maison de la Question pour un tirage donné ; cette dernière avec sa figure formera le socle de l’interprétation ; ce qui n’empêchera toutefois pas l’étude complémentaire de tierces Maisons éclairant la réponse à la question posée, sous divers angles additionnels et successifs.

Précisons également que la Maison du Questionneur (Maison I) et celle de la Question peuvent se confondre et se révéler identiques, dans le cas d’une interrogation dont l’objet porterait sur les états d’âme du Questionneur lui-même par exemple.

De la juste détermination de la Maison de la Question dépendra l’éloquence de l’interprétation du thème géomantique intégral, et la pertinence de la réponse oraculaire à la question posée.

Voici quelques exemples d’associations de Maisons avec les domaines existentiels correspondants ; l’article consacré aux Maisons géomantiques complètera idéalement cette brève entrée en matière :

Questions financières :

Questions affectives :

Questions professionnelles :

  • Maison II : Le traitement, le salaire, les gratifications.
  • Maison IV : Le lieu de travail.
  • Maison VI : Le travail quotidien, les subordonnés.
  • Maison VII : les associés, les collègues.
  • Maison X : Les promotions, le patron.
  • Maison XI :
    • Le banquier, la clientèle.
    • La chance qu’a un projet d’aboutir.
  • Maison XII : Les risques de licenciement.

Questions familiales :

Questions médicales :          

  • Maisons III – IX : les accidents de la circulation.
  • Maison V : La valeur du traitement.
  • Maison VI : L’état de santé, la maladie.
  • Maison VIII :
    • Les attaques soudaines.
    • L’issue de la maladie.
  • Maison X : Le médecin et l’ordonnance.
  • Maison XI : La convalescence.
  • Maison XII : Les hôpitaux, la chirurgie.
  • Maisons I – V – XIII : La grossesse.
  • Maisons VI – XII : Les opérations.

Questions judiciaires :

Il vous appartiendra de développer votre propre grille d’interprétation avec l’expérience. À mesure que s’établira votre maîtrise pratique, vous découvrirez en effet une infinité d’extensions analogiques qui composeront votre palette, unique et personnelle, de lecture du thème géomantique.

Notez enfin que si la figure en Maison de la Question passe au Témoin Droit, laquelle symbolise le Questionneur, ce sera l’indication d’un succès obtenu par la volonté de celui-ci qui désire, en cas d’heureux présage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × un =